Get Adobe Flash player

Catégories

Archives mensuelles : septembre 2016

CONCOURS 2016

Le vainqueur du thème 1 « l’hiver » et GRAND GAGNANT DE L’ANNEE 2016 : Patrick Kientz

Octobre 2014, Ile Barter, extrême Nord de l’Alaska
Comme chaque année, la communauté Inupiat a prélevé trois baleines, et la peau et la graisse de ces géants des mers ont été distribuées aux natifs de Kaktovic. Les carcasses sont après le dépeçage poussées à l’extérieur du village, et elles constituent un apport protéinique inestimable pour les ours polaires qui attendant la formation de la banquise pour aller chasser des phoques. Entre 50 et 80 ours polaires, essentiellement des femelles et des jeunes, sont alors concentrés aux abords du village, et ces animaux hyperactifs offrent aux photographes, lorsque les conditions météo le permettent, l’opportunité de réaliser des images qui les marqueront à jamais.

Nikon D4S, AF-S VR 800 mm, Manuel, F/5.6, 1/1000, ISO 3200, +1 IL

franue_90395

Le vainqueur du thème 2 « deux » : Pierre Soulier

Cela faisait longtemps que je faisais des essais pour réaliser ce type d’images. Et puis une beau matin par un temps maussade des bécassines m’ont offert cette opportunité. La nature était calme, j’étais seul dans l’observatoire et j’ai pu affiner mes réglages sur de nombreuses prises de vue pour arriver à ce résultat. Le post traitement se limite au réglage des niveaux et à une courbe.

Canon 7D + canon 300 F2.8 USM L IS + X2 – ISO 1000 1/640 F/5,6 +1,33 IL

franue_90646

Le vainqueur du thème 3 « deux » : Philippe de Mauroy

C’est fin juillet, que je mis un après-midi à l’affût, espérant capter quelque scène de rut de chevreuil. C’est avec surprise et amusement que je vis, un peu tard, ce jeune chevreuil, « assassin » tardif, suivre pendant quelques minutes cette poule faisane pas à pas, accompagnant chaque changement de direction.
La prenait-il pour sa mère, lui faisait-il sa cour ou suivait-il par curiosité ? La question reste entière…

Canon ef 500 f/4 monté sur Canon eos 7DmkII – Iso 5000 – f/4 – 1/640s

franue_91845

 

Le vainqueur du thème 4 « libre » : Nico Periaut

franue_92363

Le vainqueur du thème 5 « la montagne » : Serge Mathieu

Décembre 2015, Parc National de la Vanoise « près de la porte de Rosuel »
Avec ma femme le but de nos trois jours en montagne était de réaliser quelques photos de Chamois, mais en conditions hivernales et de préférences dans une belle lumière!!! (non, non, nous ne sommes pas exigeants!!!)
Les deux premiers jours; brume, vent, et pas, ou très peu de lumière, donc pas, de photos, troisièmes et dernier jour, la fenêtre météo annoncée, semblent vouloir nous sourire, mais encore faut-il avoir le sujet où nous le souhaitons et à force de crapahuter pour être correctement placé, nous l’avons eu très brièvement, mais tout de même 5 photos auront été réalisées…

Nikon D 300, AF-S VR 80×400 mm, Manuel, F/8, 1/800, ISO 100, -1 IL

franue_92823

Le vainqueur du thème 6 « le brame » : Serge Mathieu

24 Septembre 2015, « Quelques part en Bourgogne »
Actuellement, les populations de cerfs sont estimées entre 2 500 et 3 500 individus en Bourgogne.

Nous avons donc décidé de passer deux semaines dans les paysages et massifs forestiers du Morvan en Bourgogne, pour essayer de réaliser des photos bien sur, mais avant tout pour écouter le brame du Cerf, c’est pour nous, chaque année une véritable communion avec la nature.
Nous avions quelques « tuyaux », mais les rencontres n’ont pas été faciles, après avoir localisé des secteurs prometteurs, nous avons fait de nombreux affûts avec à la clef quelques photos, mais la plupart entre les arbres, pas très « artistiques », jusqu’à cette photo où le Cerf s’est posé de face et relativement bien dégagé, un vrai moment fort de nature.

Nikon D 700 – AF-S 500 mm – F/4, 1/320secondes – ISO 400 – moins 0,3 IL

franue_93055

Synthèse annuelle des concours réalisée par Franck Lesueur ( Photographies des différents auteurs non libres de droits )

CONCOURS 2015

Le vainqueur du thème 1 « au petit matin » : Martin Goblet

Comme à chaque automne, les Fagnes m’attirent irrésistiblement. Elles se parent de leurs plus belles couleurs, les brumes sont souvent présentes, et cerise sur le gâteau, de beaux cerfs brament dans le coin. Cela fait plusieurs années que je retourne au même endroit : au fond, j’entends toujours bramer les cerfs et de temps à autre, ils décident de se montrer à l’orée du bois. Malheureusement pas toujours au moment où la lumière est la plus belle. Ici la lumière y était, mais seule une biche a daigné passer.

Canon EOS 1Ds MK III
Canon EF 70-200 f2,8 L IS USM II + Canon EF 2x III à 330 mm
ISO100, 1/320s, f11, mode Av, correction -2/3 IL

Hautes_Fagnes-Fagne_Wallonne

Le vainqueur du thème 2 « dans l’eau » : Emilie Auvray

Ce cormoran était bien curieux et ce ne sont pas les humains qui allaient l’empêcher de découvrir le monde ! Poursuivant sa pêche à une vitesse surprenante, il se laissa approcher en snorkling (palme, masque et tuba). Jusqu’à venir « goûter » le masque de ce drôle de bipède aquatique.

Nikon Coolpix AW110
1/640 à f3,9
Iso 125
Distance focale 28 mm

franue_86343

Le vainqueur du thème 3 « la correspondance » : Benjamin MUNOZ

Depart de nuit pour voir l’ aurore dans cette région que j’aime tout particulièrement « L’Estémadure ».
Janvier 2015, je découvre cette période qui ne m’est pas tres habituelle, les grands animaux commencent à se distinguer dans la pénombre, ils sont loin, aux aguets du moindre bruit. je tourne en voiture sur les chemins, il faut les surprendre, il faut faire vite le soleil arrive puis sur une route en contre-bas j’aperçois des oreilles, je descend de la voiture et escalade le monticule. Que fut la surprise de voir ses deux biches en train de brouter et se retourner en symétrie, clic clac, je rentre avec une grande satisfaction d’avoir capté cette attitude et partagé ce moment avec elles .

Canon 1DX
Canon 500 f/4
f/4 – 1/1000 – 4000 ISO

franue_90399

Le vainqueur du thème 4 « une couleur » : Sébastien Pierre

Les fleurs poussent peu dans mon jardin. Trop de sable peut-être. En tout cas, ce matin de juin, une seule fleur de liseron colore ce décor terne d’un beau rose violacé. A l’intérieur, j’ai le bonheur de trouver un collembole (petite bête que j’affectionne tout particulièrement). Le 100 toujours vissé sur le 7D n’a eu qu’à faire feu »

CANON 7D + 100 mm macro
1/250 – f/3,5 – -1/3
ISO 320

franue_88291

Le vainqueur du Thème 5 : « A TABLE » : Greg Trunet

Ce matin j’avais dans l’idée de photographier les vautours autrement. Autrement que des prises de vue au 500mm.
J’ai opté pour un grand angle et une télécommande pour déclencher. La photo est prise au 16mm, avec en prime, quelques sueurs froides en voyant les vautours passer aussi prés de l’appareil.

Nikon D300 – 12-24 f/4
16mm – F/8 – 1/1250s – Iso 640

franue_88574

Synthèse annuelle des concours du forum ASCPF par Franck Lesueur. ( Photographies des différents auteurs non libres de droit )

CONCOURS 2014

Le vainqueur du thème 1 : Gregoire Trunet

Cela faisait longtemps que je rêvais de photographier cette petite chouette. C’est finalement dans un vieux château en Dordogne que j’installe mes affuts. L’ornitho qui m’a indiqué le coin m’a prodigué un excellent conseil : « Il faut être caché, mais pas trop, elles sont curieuses et viendront voir ce qui se passe. » C’est exactement ce qui va se passer. Pendant un grosse demi heure elles ont défilées à tout de rôle devant l’objectif. Pour finalement complétement m’ignorer le reste de la soirée.
Une seule fois elles sont venues cote à cote, cela a duré un fraction de seconde, une seule image, mais un grand moment dans le viseur.

Nikon D800
Nikon 500mm f/4 VR
f/4 – 1/1000 – 1600 ISO

franue_81145

Le vainqueur du thème 2 : Serge Mathieu

La découverte d’un nouveau secteur passe toujours par les repérages et c’est comme cela que j’ai procédé pour les Gorges de la Jonte en Lozére.
Mon intention était de photographier les Vautours, mais ce matin de janvier point de Vautours, par contre la température relativement clémente ma donné une belle lumière de contre jour avec des écharpes de brume servant de filtre solaire, un pur moment de bonheur, comme un début de naissance du monde.

Boitier Nikon D700
Objectif 50mm f1,8 à f18
1/250s – ISO200

franue_82924

Le vainqueur du thème 3 : Damien Demetz

Passé le 15 août, les coups de froid ne sont pas rares en montagne.
D’un coup, le massif du Grand Paradis s’est drapé de blanc. Le mauvais temps devrait durer plusieurs jours : alors que tout le monde déserte la montagne, c’est le moment de sortir ! Notre route croise celle d’un groupe de chamois qui part se réfugier dans la forêt, plus bas dans la vallée. L’un des animaux s’est écarté de la harde. Il se dirige vers une falaise qui émerge des nuages. Le fond serait parfait et la petite taille du sujet par rapport à la montagne mettrait parfaitement en avant la rudesse du milieu. J’ai déjà l’image en tête mais le chamois ne se détache pas encore suffisamment de l’arrière-plan. S’il pouvait grimper sur cette petite bute… Tranquillement, il se positionne là où j’espérais qu’il vienne. Le seigneur des montagnes m’a offert un très beau cadeau.

Nikon D300
70-200mm f/2,8 à 120mm
1/1000s – f/5,5 – ISO 200

franue_83617

Le vainqueur du thème 4 : Claude Suriray

Cela faisait longtemps que je voulais ce genre de photo, dans un cadre de blancheur hivernale. Jusqu’à maintenant l’environnement était automnal, donc classique. Connaissant bien les coulées empruntées par ces animaux, je tentais ma chance sur ce versant à la neige impeccable. C’est vers 11h du matin, que ce cerf, certainement dérangé par une chasse lointaine, s’est présenté devant moi. Il fut surpris mais ne s’est pas enfui, et a même fait demi tour pour passer au-dessus de moi, dans la foret. Un de ces moments que l’on n’oublie pas.

Nikon D3
Nikon 500 mm F/4

franue_83749

Synthèse annuelle  des concours sur le forum ASCPF : Franck Lesueur ( Photographies non libres de droit pour les différents auteurs ).

CONCOURS 2013

Le vainqueur du thème 1 : Patrick Kientz.

11 février 2013, région de Oulu, au Nord de la Finlande.
Plutôt habitué aux chaleurs et aux lumières tropicales, j’ai voulu en ce début d’année découvrir un environnement totalement nouveau, et qui semble, autant que le grand Sud, fasciner beaucoup de photographes.
Après une petite semaine marquée par une lumière bien peu généreuse, dernière matinée dans la neige avant de reprendre l’avion pour Helsinki, dans un petit village ou quelques chouettes lapones auraient été aperçues.
Et le bonheur pendant près d’une heure de suivre, dans un environnement glacial loin des spots trop fréquentés ce superbe rapace, figé ici à l’atterrissage.

Nikon D4
AFS-VR 600 mm
Mode manuel
F/8, 1/1000è, Iso 320

 

franue_73755

Le gagnant du thème n°2 : Christophe Lemire.

 » En attendant des jours meilleurs »
Pour cette image j’étais a l’affut dans un champs afin de photographier des hérons garde-bœuf.
La pluie commence a tomber quand cette femelle de crécerelle vient se poser sur un piquet clôturant le champs . Étant trop loin je tente une approche a plein découvert. Visiblement elle semblait dépitée et n’avait pas trop envie de s’envoler. J’ai pu ainsi réaliser cette photo.

Canon 40D 300mm/f4 + TC 1.4

faucon crecerelle / Falco tinnunculus

Le gagnant du thème n°3 : Robert Balestra

Au mois de juin un couple de geais a décidé de nicher non loin du perchoir habituel d’un couple de circaètes. A chaque fois qu’un rapace se posait à cet endroit les geais le harcelaient pour qu’il reparte le plus tôt possible. Cette sarabande a duré un peu moins d’une semaine. Ensuite les geais sont devenus moins agressifs en constatant que les circaètes sont des oiseaux plutôt placides.

Les geais étaient trop imprévisibles et trop petits pour cette distance pour que je les vise. J’ai donc gardé en permanence mon AF sur le circaète. Je n’ai pas regretté d’avoir un affût à plus de 45 mètres ….. une fois de plus ! Je préfère recadrer mes photos et avoir une bonne marge de manœuvre pour palier à tous les aléas que seule la nature peut nous offrir. Cette interaction en est l’un des plus bel exemple.

Malgré la luminosité je suis monté à 640 iso pour pouvoir fermer mon diaphragme et ainsi agrandir ma PDC tout en gardant beaucoup de vitesse pour figer les geais qui sont dans ce cas, très mobiles. Mais je le rappelle, ma PDC était très importante grâce à la distance de mon affût du perchoir (45,7 mètres pour être précis) ce qui donne environ 2,50m : confortable.

1D Mark IV
500mm Canon
F/6.3 – 640 iso – 1/3200″ (-0.33IL)

franue_77088

Le gagnant du thème n°4 : Jérémie Villet

franue_83646

Synthèse annuelle des concours effectuée sur le forum ASCPF par Franck Lesueur.  ( Photographies des différents auteurs non libres de droit )