Get Adobe Flash player
Rosalia alpina

Rosalia alpina

 

 

 

 

Rosalia alpina a une livrée variable. On la trouve dans les forêts d’altitude. Les larves se développent dans les feuillus (hêtres et saule). Rare, elle est protégée dans certaines régions.

 

 

 

 

Rosalie alpina

Rosalie alpina

Accouplement

 

 

 

 

 

 

 

 

Gros plan

Gros plan

 

 

 

 

 

 

 

Détail de l’acte copulatoire et des organes sexuels.

La femelle a complètement « dévaginé » son tractus génital (j’en reste à un terme vague, pour ne pas m’attirer les foudres des entomologistes avertis), dans lequel le mâle a introduit son pénis dont la partie supérieure est comme crénelée.

En regardant bien, on remarque que le pénis est entouré par deux petites masses, qui appartiennent au tractus de la femelle. Ce sont comme deux petites glandes portées par des filaments parallèles insérés dans la dernière section de l’organe femelle. Chacune de ces deux glandes est terminée par une sorte de petit doigt, avec quelques poils.

 

 

Textes : Pascale Hervieu et Bernard Mallet

Photo : Bernard Mallet