Get Adobe Flash player

Famille des libellulidés : C’est la famille d’Anisoptères la plus riche. Le corps est sans reflets metalliques, au moins chez les espèces européennes. Les mâles matures développent souvent une fine pruinnosité bleu pâle sur le thorax et l’abdomen. Les cerques sont parfois assez grands chez les femelles. Il se perchent volontiers sur de petits supports bien en évidence, le corps horizontal, les ailes ramenées vers le bas.

 

Cf – Insectes de France et d’Europe occidentale.

Cette famille regroupe les genres : Libellula, Orthetrum, Sympetrum, Leucorrhinia, Crocothemis et Trithemis.

montage libellule

Photographie Valérie Bruneau-Querey

Genre Libellula :

2

Libellule déprimée mâle ( Libelulla depressa ), abdomen  24 à 31 mm, photographie©Yvon-Henry Houzier

1

Libellule déprimée femelle ( Libelulla depressa ), abdomen 21 à 29 mm, photographie©Yvon-Henry Houzier

Toutes les ailes sont brunes à la base. L’abdomen est très large avec de petites taches jaunes sur les côtés. On la trouve sur les mares et les cours d’eau lents, surtout en plaine. Il peut se reproduire dans les mares de jardins et toutes pièces d’eau artificielles.

Cf. Insectes de France et d’Europe occidentale

VBQ_0967

Libellule à quatre taches femelle ( Libellula quadrimaculata ), abdomen 28 à 31 mmphotographie©Valérie Bruneau-Querey

Nodus des ailes avec une tache noire.

Genre Orthetrum  

9 (2)

L’Orthétrum réticulé femelle ( Orthetrum cancellatum ), abdomen 29 à 35 mm, photographie©Valérie Bruneau-Querey

3

L’Orthétrum réticulé femelle ( Orthetrum cancellatum ), abdomen 27 à 34 mm, photographie©Yvon-Henry Houzier

4

L’Orthétrum réticulé mâle immature ( Orthetrum cancellatum ), photographie©Pascale Hervieu

7

Orthétrum à stylets blancs mâle ( Orthetrum albistylum ), abdomen 32 à 34 mm, photographie©Pascale Hervieu

6

Orthétrum à stylets blancs femelle ( Orthetrum albistylum ), abdomen 31 à 33 mm, photographie©Pascale Hervieu

Cercoïdes blancs chez les deux sexes, ptérostigmas noirs, yeux se touchant sur un point, dixième segment dorsalement blanc chez les femelles, base des ailes sans taches noires.

( référence : cahier d’identification des libellules de France, Belgique, Luxembourg et Suisse ) :

oiseaux et var 250 1

 Orthétrum brun mâle  ( Orthetrum brunneum ), abdomen 25 à 34 mm, photographie©Valérie Bruneau-Querey

Thorax entièrement bleu pour le mâle, yeux se touchant sur un point, face blanche ou bleu clair, ptérostigmas brun jaune, base des ailes sans taches noires, cercoïdes noirs.

( référence : cahier d’identification des libellules de France, Belgique, Luxembourg et Suisse ) :

Pascale_76196

Orthétrum bleuissant mâle ( Orthetrum coerulescens ), abdomen 25 à 31 mm, photographie©Pascale Hervieu

Face brune, yeux se touchant sur un point, thorax du mâle sombre, ptérostigmas jaunes à bruns, cercoïdes noirs, bases des ailes sans taches noires.

Genre Sympetrum 

( référence : cahier d’identification des libellules de France, Belgique, Luxembourg et Suisse ) :

S . striolatum 2

 Sympétrum fascié mâle ( Sympetrum striolatum ), abdomen 21 à 30 mm, photographie ©Valérie Bruneau-Querey

Pattes rayées de noir et de jaune, côté du thorax chez le mâle avec deux bandes jaunes entourant une  bande rouge médiane.

( référence : cahier d’identification des libellules de France, Belgique, Luxembourg et Suisse ) :

2

Sympétrum fascié femelle ( Sympetrum striolatum ), abdomen 20 à 30 mm, photographie ©Pascale Hervieu

1

 Sympétrum fascié femelle ( Sympetrum striolatum ), abdomen 20 à 30 mm, photographie ©Pascale Hervieu

Lame vulvaire redressée en oblique par rapport à l’abdomen.

heller77_76401

Sympétrum rouge-sang mâle ( Sympetrum sanguineum), abdomen 20 à 26 mm, photographie©Loïc de La Rancheraye

 yeux brun-rouge,

- face rouge,

- pattes noires,

- thorax brun-rouge,

- pièces copulatrices : crochet long et saillant.

heller77_76021

Sympétrum rouge-sang jeune mâle ( Sympetrum sanguineum), abdomen 20 à 26 mm, photographie©Loïc de La Rancheraye

On détermine qu’il s’agit d’un jeune mâle à ses cerques (à l’extrémité de l’abdomen) serrés. Ceux d’une femelle sont écartés. Ce jeune mâle deviendra rouge, tandis que les femelles restent jaunes.

Genre Crocothemis

4

Crocothémis écarlate mâle ( Crocothemis erythraea ), abdomen 19 à 31 mm, photographie ©Pascale Hervieu

- Yeux rouges, souvent bleus à la base

- nervures rouges

- thorax rouge uni

- pattes rouge uni

- Abdomen élargi et tache jaune à la base des ailes postérieures.

5

Crocothémis écarlate femelle ( Crocothemis erythraea ), abdomen 19 à 31 mm, photographie ©Pascale Hervieu

6

Crocothémis écarlate femelle ( Crocothemis erythraea ), abdomen 19 à 31 mm, photographie ©Pascale Hervieu

 Base des ailes orangée

- Barre claire entre les ailes, sur le dos

- Lame vulvaire pendante

- stylets écartés.

8

Crocothémis écarlate jeune mâle ( Crocothemis erythraea ), abdomen 19 à 31 mm, photographie ©Pascale Hervieu

Genre Tritemis

LIbellule purpurine

Trithémis annelé mâle ( Tritemis annulata ), abdomen de 17 à 29 mm, photographie ©Pascale Hervieu

LIbellule purpurine

Trithémis annelé mâle ( Tritemis annulata ), abdomen de 17 à 29 mm, photographie ©Pascale Hervieu

Rouge violacée,

- yeux rouges et bleus,

- nervures rouges,

- Thorax rouge violet, plus ou moins marqué de noir de profil,

- Pattes noir uni

- Abdomen étroit.

Dessus du front bronzé à violet chez les mâles

 

Cette libellule vient d’Afrique et colonise les cours d’eau du sud de la France depuis quelques années.

LIbellule purpurine

Trithémis annelé femelle ( Tritemis annulata ), abdomen de 19 à 24 mm, photographie ©Pascale Hervieu

Chez la femelle : 

- Yeux bleu et brun

- Thorax bariolé de lignes colorées et pattes noires.

Dessus du front brun jaune chez les femelles.

Le cycle biologique d’une libellule : Mâle à la recherche d’une femelle,  accouplement, ponte ( eau ou végétation ), petites larves, grandes larves ( une dizaines de mues pour ces phases larvaires aquatiques) et émergence durant laquelle, l’adulte sort de sa coque larvaire vers une phase terrestre.

vbq010917 095

Accouplement au sol ( Orthétrum réticulé ), Photographie©Valérie Bruneau-Querey

vbq040717 064 1-01

Ponte dans l’eau ( Agrion élégant ), photographie©Valérie Bruneau-Querey

YHH.Naissance

Emergence durant laquelle l’adulte se libère de son enveloppe larvaire, photographie©Yvon-Henry Houzier

_DSC7934

Enveloppe larvaire ou exuvie, photographie©Yvon-Henry Houzier