Get Adobe Flash player

Famille des Calopterygidae :

Ce sont nos plus grandes demoiselles, on les nomme souvent Caloptéryx (ou même Agrion). Corps et ailes aux reflets métalliques. Ailes larges, souvent sombres chez les mâles avec de très nombreuses nervures anténodales*. Ptérostigma totalement absent chez le mâle, remplacé par une tâche blanchâtre chez la femelle. L’extrémité abdominale des mâles est, sur la face ventrale, marquée par une tâche colorée spécifique. Cf. Insectes de France – Michael Chinery

* Anténodale : Chez les libellules, qualifie la dernière nervure transverse avant le nodus*.

* Nodus : Nervure transversale située sur le bord antérieur de l’aile des libellules.

Calopteryx haemorrhoidalis mâle

Calopteryx haemorrhoidalis mâle

 

Calopteryx haemorrhoidalis mâles

 

 

 

 

Calopteryx haemorrhoidalis mâle est reconnaissable à :

1 – Ses ailes enfumées

2 – Coloration métalliguqe rouge bronze ou noir

3 – Catadioptre rose vif (dessous des segments 8, 9 et 10)

 

 

 

 

 

 

 

 

Jeune mâle Calopteryx haemorrhoidalis

Jeune mâle Calopteryx haemorrhoidalis

 

 

 

 

 

Calopteryx haemorrhoidalis mâle – Jeune individu reconnaissable à ses couleurs vives et ses poils sombres.

 

 

 

 

Vieux mâle Calopteryx haemorrhoidalis

Vieux mâle Calopteryx haemorrhoidalis

 

 

 

 

 

 

 

 

Calopteryx haemorrhoidalis mâle. Vieil individu reconnaissable à ses couleurs ternes et ses poils décolorés.

 

 

 

 

 

 

Calopteryx haemorrhoidalis femelles

 

Caloptexyx haemorrhoidalis femelle

Caloptexyx haemorrhoidalis femelle

 

 

 

 

 

Les femelles sont reconnaissables à :

1 – L’extrémité de l’aile enfumée

2 – leur thorax cuivré à base claire.

Cf – Libellules de France

 

 

 

Calopteryx haemorrhoidalis femelle

Calopteryx haemorrhoidalis femelle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos : Daniel Trinquecoste et Jean Maurette.