Get Adobe Flash player

Du printemps à l’automne, les occasions de photographier les libellules sont nombreuses pour qui sait observer le monde de l’herbe. Sur le terrain, nous déployons une patience extrême pour réussir la plus belle photo possible. Nous soignons la profondeur de champ et  le cadrage qui aura le plus bel effet mais souvent, nous oublions qu’esthétisme et identification ne vont pas de paire.

En effet, lorsqu’au retour à la maison nous souhaitons donner un nom à la belle inconnue, ne serait-ce que pour classer les photos dans un dossier,  nous n’avons jamais la photo qui va bien pour l’identifier.

Afin que vous puissiez faire du tri dans vos dossiers, je vous propose ci-dessous, une galerie de photos sur lesquelles j’ai indiqué les critères d’identification nécessaires pour nommer les différentes espèces rencontrées. En repérant sur ces photos les critères qu’il faut observer, vous penserez dorénavant, lors de vos sorties macro, qu’en plus des photos esthétiques pour lesquelles vous avez pris l’appareil ce jour là, vous devrez faire aussi 2 ou 3 photos spéciales pour l’identification des libellules rencontrées. Au retour à la maison, l’identification deviendra alors un jeu d’enfant… pour peu que vous vous y entrainiez souvent.

Ce travail a été fait avec l’aide du fascicule « Libellules de France » – Guide photographique des images de France métropolitaine de Jean-Laurent Hentz, Cyrille Deliry et Christophe Bernier. Co-éditeurs : Gard-Nature et Groupe Sympetrum.

Quelques précisions supplémentaires : Les libellules se classent en deux grandes familles

- Les Zygoptères (aussi appelées demoiselles) que l’on reconnait parce qu’elles tiennent leurs ailes le long du corps au repos. On classera chez les zygoptères les caloptéryx, les agrions et les lestes.

- Les Anisoptères  qui tiennent leurs ailes étalées au repos. Parmi elles entre autres, les orthétrums, les libellules,  les anax, les aeschnes, les gomphes, les sympetrums etc…

Les photos ci-dessous ne présentent pas toutes les espèces que l’on peut trouver en France. Il s’agit des libellules qu’Henri Willem et moi-même avons déjà rencontrées lors de nos sorties…. Cette page pourra éventuellement être complétées grâce aux prochaines rencontres que nous ferons.

Vous constaterez également que ces libellules sont le plus souvent des mâles. En effet, il est plus difficile d’identifier les femelles et le guide présenté ci-dessus étant un guide pour débutants, s’attache avant tout à permettre d’identifier tous les mâles susceptibles d’être rencontrés en France. Pour l’identification d’un grand nombre de femelles, il renvoie à des ouvrages plus scientifiques. Pour certaines femelles dans la série de photos, les critères d’identification n’ont pas été indiqués car trop complexes. Par contre, les photos ont été mises car ces femelles ont été vues avec les mâles ce qui permet de les identifier grâce à l’observation faite sur le terrain.

Texte : Pascale Hervieu – Photos : Pascale Hervieu et Henri Willem

Une réponse à Identifier les libellules