Get Adobe Flash player

TROUVER L’OISEAU DANS LE VISEUR ?

On entre de plein pied dans la difficulté de la photo de vol.
C’est une des étapes les plus délicates, nécessitant un peu d’entrainement, notamment pour maitriser le faible angle de visée, qui se réduit d’autant plus que la focale augmente.
Il convient d’abord de se faire la main sur des objets statiques. Tenter de cadrer rapidement, dès que le matos monte à l’œil.
Quand un oiseau se présente, voilà quelques conseils :
1) Suivre l’oiseau du regard.
2) Lever rapidement l’appareil sans quitter l’oiseau des yeux ! (ne regardez pas l’appareil monter, restez concentré sur le sujet !).
3) gardez les 2 yeux ouverts !
Quand vous allez positionner le boitier devant votre œil droit, l’œil gauche continuera à regarder le sujet jusqu’au dernier moment, pour que vous soyez informés de la position de l’oiseau, (qui avance toujours, sans nous attendre…)
4) Et à partir de la vitesse et de la trajectoire de l’oiseau, il va falloir légèrement anticiper, c’est-à-dire, ne pas chercher à viser la position actuelle, mais viser légèrement devant lui (juste devant le bec finalement), tout en continuant à déplacer le télé dans le sens de la trajectoire du sujet.
Ce dernier mouvement est important, car il va vous permettre, si vous n’avez pas assez anticipé, de « rattraper » l’oiseau…

Trouver l'oiseau dans le viseur

Trouver l’oiseau dans le viseur

 

 

REMARQUE : Ces conseils peuvent sembler « faciles à dire », mais un entrainement permettra de les appréhender davantage.
Le fait de bien connaitre l’espèce que vous photographiez vous permet aussi d’avoir une idée de la rapidité de son vol (un rapace ou un limicole ne volent pas à la même allure.) pour adapter votre anticipation, et votre suivi.


Et c’est d’ailleurs ce point-là que nous allons aborder dans la prochaine question, consacrée au suivi de l’oiseau…

 

 

 

 

 

 

  Lire la suite : Suivi d’un oiseau en vol

Texte et photo : Fabrice et Laurent Desage